Di Luca, la classe des plus grands

lundi 14 mai 2007

C’était Samedi lors du contre la montre par équipe qui a ouvert le Giro d’Italie. Danilo Di Luca, leader de son équipe et prétendant  la victoire finale, était furieux contre son jeune coéquipier Enrico Gasparotto, qui est passé en tête de son équipe sur la ligne d’arrivée. Commentaire de l’Equipe du jour : " Danilo Di Luca, le leader de l’équipe Liquigas, a crié en vain  son cadet de ralentir tout près de l’arrivée installée sur le port pour pouvoir endosser lui-même le maillot rose". Noblesse et grands sentiments du champion qui entendait priver un de ses fidèles porte-bidons des honneurs du vainqueur et de la bise au maillot rose. Comme quoi, on peut avoir de gros mollets et une toute petite tête !



Toutes les brèves du site

vendredi 17 juillet 2009

Oubliez moi

8
jeudi 16 juillet 2009

C’est vache !

8
jeudi 16 juillet 2009

Eric Boyer en a gros sur la patate...

8
mardi 7 juillet 2009

Serial Killer

8
mardi 7 juillet 2009

Mauvaise habitude

8
mardi 7 juillet 2009

Anecdotique

8
lundi 29 juin 2009

L’art de peser ses mots

8
samedi 26 juillet 2008

C’est la faute  Voltaire

8
samedi 26 juillet 2008

Leçon de choses

8
samedi 26 juillet 2008

C’est perdu !

8